Passion Photo

Notre webzine photo

Tout savoir sur l'actualité des nouveaux produits photo

Créer son laboratoire photo

Créer son laboratoire photo au moindre coût

Après quelques années durant laquelle elle a été délaissée, voire boudée, la photo argentique redevient un art photographique très apprécié, notamment auprés des jeunes photographes qui n'ont pas eu le plaisir de goûter aux joies du laboratoire photo du temps où il n'y avait pas d'autres possibilités !

Digixo vous offre la possibilité de vous lancer à fond dans le tirage argentique en vous équipant d'un laboratoire au meilleur prix.

Le développement

Une fois votre rouleau 135 ou 120 terminé et rembobiné il faut le développer afin de pouvoir réaliser un tirage. Cette étape est primordiale ! Un soin capital est à apporter lors du développement. En effet, un négatif bien développé est bien plus simple et plus agréable à tirer. Selon vos goûts et vos prises de vues vous pourrez lors du développement obtenir des négatifs doux ou contrastés, avec ou sans grain, et si possible avec une belle gamme de gris et une acutance si difficile à rendre en numérique.

Le matériel de développement

  • Chimie : Choisissez de la chimie indiquée “film” ou “film et papier”. Révélateur, bain d’arrêt, et fixateur sont les trois composants indispensables à toute chimie.

  • Pour chronométrer vos bains, vous pouvez bien sûr utiliser votre Smartphone, mais le Triple Timer Ahel est encore plus pratique.

  • Les pinces : Pour faire sécher vos films tout juste développés.

Pour faciliter la tâche du débutant, Kaiser a conçu un kit complet pour le développement, on applaudit des deux mains !    

Kit de développement film - Kaiser

Le tirage

Une fois vos films développés, il faut passer à l’excitante étape du tirage, et ainsi transformer vos négatifs (films) en positifs (tirages). Sous vos yeux ébahis, vous découvrirez la magie de voir l’image se révéler...

S’équiper pour le 24x36 :

L’agrandisseur “bon plan” pour bien démarrer est le Kaiser VP 350 . Sa tête 24x36 “noir et blanc” est très simple d’emploi, y compris pour un laborantin débutant.

                                   

 

L’objectif :

Pour tirer du 24x36 un objectif 50mm est suffisant, choisissez-le lumineux, la mise au point et le tirage en seront facilités.

Notre choix : Rodenstock Rogonar 50mm f/2.8

                                         

Le margeur :

Il sert à positionner son papier.

Pour un petit budget, nous vous conseillons celui de la marque Kaiser : Kaiser margeur 2 lames 24x30

Plus confortable grâce à ses 3 lames et permettant le tirage jusqu’au 30x40, le margeur Kaiser 30x40 est le meilleur rapport qualité-prix du marché ! Un excellent choix et un investissement durable !

   

 

S’équiper pour le Moyen-Format

Envie de tirer vos négatifs issus de vos appareils 6x6, 6x7 et 6x9, il vous faut un agrandisseur moyen-format. La colonne devra monter haut pour réaliser des tirages 30x40 cm minimum. L’intérêt d’un tel investissement c’est que vous pouvez également tirer vos négatifs 24x36.

L’agrandisseur :

Nous vous conseillons l'agrandisseur Kaiser : Tête noir et blanc le Kaiser VP 9005 System V, il autorise le tirage des formats 120 jusqu’au 6x9.

Le choix ultime est d’investir dans un agrandisseur à tête Multigrade, le tirage est facilité par les filtres intégrés ; les tirages sont encore plus subtiles et la gamme de gris encore plus étendue.

L’objectif :

Le 6x6 nécessite l’emploi d’un 75-80mm : Notre choix le Rodenstock Rogonar S 75 mm f/4.5

Le 6x7 lui a besoin d’un 90mm : Le choix Rodenstock Rogonar S 90mm f4,5

Pour couvrir le 6x9, un 105mm est indispensable. Qui peut le plus peut le moins, un 105mm sera très performant pour tirer tous vos négatifs du 6x6 au 6x9.

Le margeur :

Le Must est de s’offrir un margeur 4 lames professionnel Prosmask 40x50 cm

 

Les accessoires indispensables pour le tirage

  1. La loupe de mise au point : Au choix PM de Paterson ou bien LA référence historique le Scoponet de Meopta

  2. La lampe inactinique

  3. Les gants

  4. Chiffon anti-statique pour ôter les poussières des négatifs avant le tirage

  5. Le compte-pose, comme celui le 230V de Kaiser

  6. Les pinces : pour manipuler le papier dans les bains

  7. Les cuvettes : on les choisit un peu plus grandes que le format max de son papier

  8. Les bidons : indispensables pour conserver à l’abri de la lumière vos chimies diluées

  9. Le papier photo : indispensable si vous souhaitez tirer vos photos. N'hésitez pas à aller voir notre article sur "Bien choisir son papier photo".

  10. Le guide o-bli-ga-toire du “noir et blanc” de Philippe Bachelier

  11. Si vous souhaitez scanner vos films, optez pour un scanner (lire aussi notre article "Bien choisir son scanner photo".

Et il existe encore une impressionnant liste d’accessoires de labo, faites vous plaisir et profitez de ces moments magiques de révélation.

Dernière mise à jour le 19/07/2019  (WD)

Réagissez !

Votre email ne sera pas visible
 
Veuillez saisir le code de sécurité
Ce code est nécessaire pour prouver que vous n'êtes pas un robot

Commentaires

labo_garamont - mardi 25 septembre 2018
Bonjour
Je suis élève dy lycée professionel Claude Garamont à Colombes. Avec des Amis de mon lycée nous souhaitons créer dans notre lycé un club photo argentique. Je souhaite avoir des conseil sur les équipement indispensable pour le tirage pour pouvoir démarrer Merci d'avance
Emmanuel - lundi 30 octobre 2017
J'ai aimé les propositions d'outils de labo.
Je suis entrain de monter mon labo pour photo noir et blanc.
Je voudrais demander votre conseil.
Vu que nous sommes actuellement dans un monde numérique, est ce que mon projet est promettant?
Merci.
Top